Comment porter la chemise en jean ?

Publié le par rougestyle

La Petite histoire:
Cette année la chemise en jean fait partie des tendances lourdes. En effet, ce basique en toile de denim s'affiche sur tous les podium et prolongera son règne cet été. Cependant, n'oublions pas que la belle ( question de point de vue, hein ?) fut longtemps considérée comme has-been.
Mais, il y a un mais, celle que l'on avait enterrée depuis les 90's était en fait partie pour mieux revenir... Souvenez-vous cet été (haha ...), la veste en jean ( vous souriez déjà), oui oui  la veste de nos années collège-bien-plouc (ne niez pas). Et bien pif paf pouf elle est revenue! Se dotant d'une aura plus rock et moins ringardos, elle s'est mutée cet hiver en chemise qui sera dans toutes les penderies cet été ( si ce n'est pas déjà fait... ne me regardez pas comme ça...).

Alors que faire?

Je pense ( j'espère ?) qu'il n'est pas utile de vous rappeller que pour la porter il faudra s'éloigner le plus possible de son adn "Il était une fois dans l'Ouest" au risque de passer pour une échappée d'un western poussiéreux ! On bannie donc le stetson, les bottes de cow-boy, l'épi de blé  au coin de la bouche... Bon.
Ceci étant dit, plusieurs voies s'offrent à vous ( haha j'ai l'impression d'être une conseillère d'orientation en fin d'année de seconde... Hum,j'arrête).

L'option casual :
 
Pour être passe-partout au bahut ou au boulot, voici trois commandements que vous suivrez:
1- En jean clair tu choisiras car plus facilement tu assortiras.
2- Ouverte sur un t-shirt ou un débardeur tu porteras à la manière de sa cousine (la bûcheronne).
3- En version liquette tu prendras si montrer tes jambes tu voudras.

L'option Rock:

Je veux du cuir, je veux du noir, je veux des clous,  je veux du latex ( heu? bon on s'arrêtera au noir merci, y'a des sites pour ça franchement!). Traduction ? On joue les contrastes en gainant le volume loose de la chemise avec du  noir : un short un peu élimé ou en version cuir si on a des cuisses de sauterelles (voir le fameux short Chloé) , un tregging, une jupe tulipe ou plissée, un jean slim ou un legging avec un zip en bas ( h&m en fait des super confortables qui affinent joliment la jambe).
Au niveau accesorisation, on apporte des touches rock avec une besace zippée en cuir souple, un headband en satin noir, un collant plumetis, une paire de  sandales bridées ou tout simplement des low boots noires. Les clous seront has-been d'ici peu, oubliez les.

L'option Androgyne :
 
= A la manière d'Agyness Deyn ou comme Charlotte Gaisbourg le ferait.
Une fille au masculin: une chemise légèrement ouverte sur le décolleté ( si vous avez froid ou une poitrine menue enroulez négligemment une écharpe bordeaux autour de votre cou) , un pantalon cigarette carbone à défaut un jean slim noir et enfin une paire de derbies ( noires, blanches, vernies).
Pour féminiser le tout un simple headband à noeud dans les cheveux  (l'une des choses que j'aime le plus au monde, je vous en reparlerai), une crinière glamour, un Rouge à lèvre. On mise donc sur la simplicité des pièces pour se la jouer dandy chic plutôt que trav-raté.

L'option folk:

Attention quand je dis folk, je pense à des inspirations bobo plutôt qu'à un folk texan et son troupeaux de bisons.
Ainsi, la chemise se porte dans un esprit romantique, retroussée aux manche et lâchement nouée sur une robe ivoire fluide ou d'un rose poudré aérien. En prime, un délicat soutoir doré, des clarks en cuir marron et un cartable vintage. Si votre chemise est assez longue, portez la en robe  ceinturé sur les hanches avec un sac Rouge coquelicot. Allure rétro assurée si vous l'associez à un liberty rosé ou à un vichy citron frais.

L'option total-look

Nan c'est pas casse-geule mais ( encore un mais) on la porte rentrée dans un boyfriend jean brut roulotté sur la cheville, avec des richelieux taupe, une ceinture de même couleur et un blazer court pour ceintrer la silhouette.
N.B.: Un look ton sur ton, une chemise trop ajustée ou en version racommodée ( carrés recousus) peuvent provoquer des dommages fashionnistiques à lourdes séquels. Juste comme ça...

L'option facultative J.S.O. ( Je - Suis - Originale):

Pour toutes celles ( ceux ?) qui aiment ( très beaucoup) s'éclater avec la mode. Je préconise l'usage d'un legging qui détonne qu'on calmera justement avec ladite chemise.
L'équation parfaite ( à n'utiliser qu'avec jambes fuselées pour éviter toutes connations vulgaires) : legging léopard coton  +  doc marteen noir loose  ou legging léopard version gris + converse rouge.
En version soft, on peut tout simplement booster une chemise-robe avec une ceinture originale, par exemple:  avec un noeud rose pétard, à imprimé vache, à bijoux dorés car ce sont les détails qui changent  toute la dimension d'une tenue ;).
 
L'option Rougestyle (ou comment j'aime la porter) :

Au cas où les présentations auraient été mal faites, je suis Rouge, alors je porte bah... du rouge. En ce qui concerne la chemise en jean, je vous conseille une matière en coton souple plutôt qu'un denim trop rigide qui casse trop l'allure. Comme la mienne est peu longue ( daddy !), je la porte sur un débardeur marinière rouge et blanc, avec une ceinture  effet python chocolat, un jegging noir zippé , des ballerines rouge, une besace camel très vintage et un petit foulard rouge noué dans les cheveux .

                                    chemise en jean 1


Bref:

Pour un basic "ringardos", avouons que  la chemise en jean se rèvèle pleine de possibilités avec des débouchés vers le brevet de la it-pièce de l'été. S'adapte à tous les profils et morphologie. A savoir que les chemises les plus recherchée se dénichent dans les fripes vintage ( l'armoire de votre père peut receler bien des trésors et non je ne parle pas par expérience) même si l'espagnole ou le suédois proposent un large choix  de ce basique revisité.
Sur ces propos denimesques, je vous quitte et vous dit au revoir. " Au revoir".


Publié dans Comment porter quoi

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article